Photo couleur de la couverture du livre : L'ENVOL avec un coucher de soleil à travers des branches.

L'ENVOL, CES MOTS QUI RÉPARENT...

DÉCONDITIONNEMENT,
LES 14 PSYCHO-TYPES ET LES 50 INVITATIONS

Si vous recherchez un livre de psychologie, ou un livre sur la thérapie ou un livre de développement personnel, ce ne sera pas un hasard si vous tombez sur :

 

Cedric B : "Ce livre EXCEPTIONNEL sur la relation à soi, la relation au couple et à ses enfants aura l’Art de DIRE AVEC DES MOTS SIMPLES : comment nous nous sommes construits et comment nous fonctionnons ?
Luc Pouget est en France un spécialiste du déconditionnement et du décodage thérapeutique. Il nous livre ici la synthèse des conclusions de son processus de déconditionnement du papillon.

Ce livre est UNE MINE EXCEPTIONNELLE D’ÉCLAIRAGES pour MIEUX SE COMPRENDRE.
Notre conditionnement nous limite et ce livre devrait nous aider à nous en libérer.
Il regroupe 14 psycho types avec leurs pistes d’expansion et de libération : 1/le manque de confiance et d'estime de soi ; 2/l'extrême exigence ; 3/le manque de chaleur et le refus de contact ; 4/la difficulté à sentir, savoir, choisir, s'affirmer, oser, se positionner ; 5/Difficultés ou impossibilités à passer à l'action ; 6/devoir, culpabilité, difficulté à se faire plaisir et prendre du temps pour soi ; 7/faire passer les autres avant soi ; 8/la dépendance affective et la jalousie ; 9/subir, soumission, humiliation, maltraitance ; 10/dépression et burnout ; 11/autodestruction et addiction : tabac, alcool, drogue, jeux… ; 12/autodestruction profonde ; 13/peurs et angoisses ; 14/colère débordante.

 

Comprendre comment nous nous sommes consciemment ou inconsciemment construits avec les difficultés qui en découlent, et comment nous continuons de les nourrir est la première marche de notre libération. Sous une forme très ludique nous en découvrirons les remèdes qui devraient vous faire sourire mais aussi vous mettre sur la piste de la guérison. Car toutes les difficultés que nous rencontrons dans nos vies sont toutes issues de notre adaptation pour être aimé.

 

​Ensuite il y a des mots que l’on peut attendre toute une vie et que ce livre va vous offrir pour réparer ce qu’il y aurait à réparer.

              Vous découvrirez 50 invitations pour être plus « juste » avec soi, devenir son « bon parent », et l’être avec ses enfants, transmettre.

 

            Vous voyagerez à travers un conte et visiterez 11 maisons : la compréhension, l’attachement, la réparation, le masculin, le féminin, les libérations, le couple avec ses étapes et ses 12 secrets, les sept rites, les transmissions, la plume et le doux silence, et enfin la maison des papillons et du papé.

Si vous aviez un seul livre de développement personnel  ou de psychologie à vous offrir, je vous conseillerai celui-ci, je n’ai à ce jour rien trouvé de plus « éclairant » ! Si vous lisez ces quelques lignes, ce sera un signe, vous aurez certainement à faire un bout de chemin avec ce livre et vous ne le regretterez pas !."

QUELQUES EXTRAITS

 

SOMMAIRE

Introduction :................................................................... 9

MAISON 1 DE LA COMPRÉHENSION................................. 17

MAISON 2 DE L’ATTACHEMENT........................................ 31

MAISON 3 DE LA RÉPARATION ........................................ 41

MAISON 4 DU MASCULIN............................................... 52

MAISON 5 DU FÉMININ.................................................. 56

MAISON 6 DES LIBÉRATIONS ET DES 14 PSYCHO-TYPES

1/ Manque de confiance et d’estime de soi. p. 70

2/ Extrême exigence. p. 72

3/ Manque de chaleur et refus de contact p. 74

4/ Difficultés à sentir, savoir, choisir, s’affirmer, oser, se positionner. p. 76

5/ Difficultés ou impossibilité à passer à l’action.

p. 78

6/ Devoir, culpabilité, difficulté à se faire plaisir et  prendre du temps pour soi,. p. 82

7/ Faire passer les autres avant soi. p. 86

8/ La dépendance affective, la jalousie. p.90

9/ Subir, soumission, humiliation, maltraitance.

p. 94

10/ Dépression et burnout. p. 100

11/ Autodestruction et addiction : tabac, alcool, jeux, drogues, etc. p.104

12/ Autodestruction profonde. p. 106

13/ Peur et angoisse. p. 108

14/ Colère débordante. p.110

 

MAISON 7 DU NID : LE FOYER, LA VOIE DU MILIEU, LA SAGESSE, LE COUPLE……………………………………….……..118

LES ÉTAPES DU COUPLE : ......................................... 121

LES 12 SECRETS DU COUPLE ......................................... 139

 

MAISON 8 DES SEPT RITES : .......................................... 165

LES 7 PASSAGES !

1/ LES ANNIVERSAIRES........................................ 166

2/ LES PREMIÈRES RÈGLES DE FEMME ................. 170

3/ LE RITE DU PAPILLON : ALLER VERS SA VIE ! ..... 171

4/ L’ENGAGEMENT DE COUPLE............................ 173

5/ L’ARRIVÉE D’UN ENFANT.................................. 176

6/ LES DIX ANS DE MARIAGE ET MULTIPLES.......... 178

7/ LA MORT........................................................ 185

MAISON 9 DES TRANSMISSIONS ; LES SECRETS DE PÉTAOUCHNOK           189

LA TRIBU DES PIEDS TANQUÉS........................ 190

LA TRIBU DES CRÊTES ROSES........................... 199

LA TRIBU DES GROS VENTRES......................... 214

LA TRIBU DES ÉVENTAILS !.............................. 224

LA TRIBU DES INTELLONIMBUS !..................... 232

MAISON 10 DE LA PLUME ET DU DOUX SILENCE............. 241

MAISON 11 DES PAPILLONS ET DU PAPÉ………..248

CONCLUSION : 261

RECAPITULATIF DES INVITATIONS…………………………………263

 

Je m’appelle Victor, je n’ai pas eu de papa, ni de maman d’ailleurs. La vie en a décidé autrement. Mon père est mort quand j’avais deux ans et ma mère est tombée en dépression pendant de nombreuses années. Elle est restée petite fille et m’a abandonné durant dix ans au pensionnat. Ma grand-mère a pallié l’absence de ma mère et s’est beaucoup occupé de moi.

De nombreuses années de solitude ont fait germer en moi un profond souhait de fonder une famille. Oui ! C’est mon vœu le plus cher. J’ai tout simplement envie d’avoir ce que je n’ai jamais eu. Afin de réaliser mon vœu et guérir mon histoire, il m’est essentiel de savoir comment être un bon parent, comment offrir le beau, le juste à mon enfant.

Mon épouse Camille et moi avions entendu parler d’une école, dans une contrée lointaine, où des tribus expérimentent de nouvelles techniques permettant aux enfants d’être libres et heureux. Il fallait absolument se donner les moyens de comprendre et d’apprendre ces méthodes. La décision de partir ne nécessita aucune discussion, tant notre projet commun était puissant. Après un long périple jonché de petits tracas et obstacles divers, nous sommes enfin devant la porte de cette fameuse « École des bons parents ».

Waouhhhhhhhh ! Une immense palissade en bois de plusieurs mètres de haut s’étend à perte de vue de chaque côté. Il est impossible de voir à travers et cela excite encore plus ma curiosité.

J’y suis enfin ! 

Le silence qui règne ici m’interpelle au point de me demander si je suis au bon endroit.

La porte d’entrée de petite hauteur attire alors mon attention et me détourne du doute qui commençait à m’envahir. Nous nous baissons comme en signe d’humilité pour lire une petite étiquette en bas de celle-ci. En me mettant à genoux je lis :

« ÉCOLE DES BONS PARENTS : faire au mieux ! »

 

Je sens immédiatement une petite révolte monter en moi : « nous sommes venus jusqu’ici pour apprendre à faire bien, et cette école ne nous propose que de faire au mieux ? »

Malgré cette pointe d’agacement, je me fie à mon intuition que j’ai appris à suivre. Je sais que je ne suis pas arrivé là par hasard. Je me concentre sur la bonne nouvelle : « c’est bien là ! »

 

Après une légère hésitation, Camille et moi nous regardons et décidons de pousser la petite porte que nous franchissons le dos rond.

 

Un long chemin de terre s’offre à nous et nous invite à avancer. On distingue au loin un homme assis sur un banc qui semble nous observer avec attention. Pas à pas, nous sommes saisis par le parfum de réglisse d’antan qui émane des herbes multicolores, désordonnées et désobéissantes que nous propose cette merveilleuse nature. L’image se précise au fur et à mesure que nous nous approchons de l’inconnu assis. Ses cheveux mi- longs et grisonnants de vieil homme se marient avec sa tunique blanche dans une douce et lumineuse harmonie.

 

Son sourire s’intensifie avec notre avancée et nous invite naturellement à le saluer avec respect.

 

« Bienvenue ! je vous attendais. Tout se répare, même ce que l’on n’a pas reçu » nous répond-il avec une voix posée et sécurisante.

 

Intrigués par ses premiers mots, nous le regardons, silencieux et respectueux de cette sagesse qu’il incarne.

 

 Le vieil homme nous propose alors de le rejoindre sur le banc. Assis l’un à côté de l’autre, nous sommes confiants et nous nous laissons guider. Il nous demande de fermer les yeux et de réfléchir à une question profonde « pourquoi voulez-vous devenir un bon parent » ?

 

Notre vœu le plus cher est de fonder une famille et devenir de bons parents est une véritable quête. Le vieil homme avait touché un sujet sensible. Nous ne voulions pas reproduire les erreurs de nos parents et il nous offrait en quelques mots, une perspective de réparation.

 

Après de longues secondes de silence, nous ouvrons les yeux. Nous ne sommes plus que deux et un petit papier plié a pris la place du vieil homme. Nous le déplions à quatre mains, pressés de savoir.

 

« Si vous êtes prêts à l’effort, alors venez » est écrit.

 

Une invitation conditionnelle que nous acceptons avec détermination. Il n’est pas question de renoncer si près du but. Comment pourrait-il ne serait-ce que l’imaginer ?

 

« Bien entendu que nous sommes prêts à l’effort ! »

 

Quelle excitation incroyable pour Camille et moi à l’idée de pouvoir devenir de bons parents !

 

Nous abandonnons le banc et poursuivons notre marche sur le chemin. Les longues minutes passent et notre questionnement prend de l’ampleur.

 

Nous arrivons après une longue marche devant une petite maison méridionale au toit en tuiles.

 

Les volets bleus contrastent avec les murs blancs peints à la chaux. Un magnifique lierre lascif et imposant, lézarde avec délectation sur la vieille pergola en bois devant l’entrée.il est écrit en son fronton

 

MAISON 1 DE LA COMPRÉHENSION

 

Camille et moi nous regardons avec cette question : « pourquoi  maison 1 » ?

La porte est ouverte et nous entrons. À l’intérieur, un homme, tête rasée, en blouse blanche avec des lunettes, se tient debout à côté d’un grand tableau noir. Il nous attend. J’ai l’impression de l’avoir déjà croisé dans une de mes vies antérieures, c’est : le PROFESSEUR.

 

J’ai tout de suite senti chez lui de la générosité et de la chaleur. Il nous demande de nous asseoir et commence sa confidence avec passion, incarnant parfaitement sa mission qui est manifestement de transmettre.

 

« SE RAPPROCHER DE SOI est notre première mission »

 

« Nous n’avons pas eu le choix, nous avons dû nous adapter, nous conditionner, nous programmer pour recevoir l’amour nécessaire et indispensable de nos parents dont nous avions besoin. C’était vital !

 

Ce qui ne veut pas dire d’ailleurs que nous avons reçu cet amour. »